Scintigraphie

by Jip Less

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $5 CAD  or more

     

1.
J'ai misé tout ce que j'avais sur ton beau visage J'ai ramassé mes souvenirs et les ai mis en gage Les 4 As, Ti-Jean et le Velours Noir Le nain colérique et sa belle musique C'est dur à croire, je broyais du noir J'ai vécu dans le mensonge le temps d'un hiver Ça m'aura pris tout le printemps pour voir un peu plus clair Renouer avec ceux que j'ai reniés Botter l'cul de ceux que j'avais adoptés Tellement j'étais poire, je broyais du noir Mon sourire, ta face de cuir Mes efforts pour te séduire Du bon matériel pour une romcom de merde Si vraiment t'étais ici pour un sevrage Qu'est-ce qu'on faisait ? La Grande évasion ou la pire comédie de situation ? Une campagne s'est écoulée depuis tes ravages J'peux pas croire que personne ne t'a encore mise en cage Je prends les paris, ta famille aussi L'ennui c'est nocif pour les excessifs J'attends à soir, on va ben voir...
2.
Bengale 02:25
Même s'il fut conçu lors d'une panne d'essence Pas besoin de l'incendier, yé déjà tout cendré Chaque fois l'aurore, le cadran qui tenaille Qui coupe le temps d'antenne Amour/haine tout l'monde en même temps Sitôt anobli, sitôt détrôné C'était pas si délirant, juste con pis gorgé de sang Chaque fois l'horreur, les cristaux qui s'élèvent Qui slashent son phénomène Amour/haine tout l'monde en même temps J'arrête ou je continue ? Le ti­-cul d'un côté pis l'homme de l'autre Entre chien et loup, tout est travesti Sans prise sur le vrai monde, la vie est moribonde Un ange sévère, un poids plume qui détonne Qui gueule son air de raï Sous l'ciel dégagé d'la campagne Son air de raï Sous l'ciel dégagé d'la campagne
3.
Amphète 03:05
Ferme tes yeux pis laisse-toi faire Promets-moi seulement une eau claire Pis qu'y'aura pas de dégaine soudaine et de mauvaise foi Les idées trompe-la-mort, tu gardes ça chez toi J'ai retrouvé mon corps La vie est douce quand on démord, c'est promis Baisse ta garde pis laisse-les braire Y vont mettre au jour tes viscères Si seulement tu voulais m'écouter J'te jure que certains l'ont pris sous la dictée J'ai désaxé mon sort La vie est douce quand on démord, c'est promis Si tu devais rédiger ta propre épitaphe Y décèlerait-on une seule once d'amour Si tu t'mets à composer ton propre requiem J'ai une couple de cues pour le Lacrimosa Y'a personne qui souhaite que tu baisses les bras Silencieuse comme une bonne intuition La speed freak m'a donné raison Son air boudeur s'est peu à peu effacé Ses épaules ont consenti à la gravité Ç'a envahi son corps Neutralisé sa peur d'une mort infinie Si tu devais rédiger ta propre épitaphe Y décèlerait-on une seule once d'amour Si tu t'mets à composer ton propre requiem J'ai une couple de cues pour le Lacrimosa Y'a personne qui souhaite que tu baisses les bras
4.
Apostasie 02:55
Ma renonciation À toute forme de pénitence Ne s'est pas faite sans commotion Ni au cours d'un dimanche J'ai pris l'icône de la Sainte-Mère L'ai privée de majuscules J'ai mis en morceaux la Trinité Pour mieux la rouer de coups Pis si tu penses que j'ai l'coeur à l'envers Attends ben de voir mon nouvel air Tout est dit Apostasie Il est hors de question Que j'me crève les deux yeux Que j'remplisse mes bottes de tessons Et qu'on me reconnaisse pieux J'ai bien reconnu certaines vertus Remises au goût du jour J'ai pris le récit de tes hauts faits Pour bloquer la lumière Pis si tu penses que j'suis une âme en peine Rappelle-toi que c'est moi qui mène Tout est dit Apostasie Dégueule tout par à-coups L'énergie volcanique Laisse-toi flotter, nage pas surtout Pus de conneries stylistiques Sans notre passion pour le folklore Tu serais sans réflexion S'il faut choisir, ben j'prends le pansu Qui est toujours de bonne humeur La vérité c'est que j't'ai remplacé Par le grand Vide qui contient tout Tout est dit Apostasie
5.
Missié 03:24
Oui m'sieur, non m'sieur J'regrette de pas pouvoir parler météo, nope J'ai goûté à ta vraie nature c'fois-là dans l'métro Les rêves, le talent, la vraie lumière - j'les ai vus Cachée dans tes yeux, une envie folle de s'épandre avec l'univers entier Oui m'sieur, non m'sieur Pourquoi nier l'existence de notre coalition, voyons donc Suffit d'un rire authentique pour faire fondre l'occlusion L'amour, le beau temps, la joie d'bénir sa journée Se savoir perdu, s'en délecter pis courir sans jamais s'arrêter Sous la terre t'étais vulnérable J'ai senti toute la portée de ton désespoir Mais aussi celle de ton imagination Destinée à être au service d'une machine de mort Ça fait que oui m'sieur, non m'sieur Tels sont les seuls mots prononcés, la déception, hon Tant qu'il y aura cette grosse patate douce dans tes caleçons Les rêves, le talent, la vraie lumière - j'les ai vus Cachée dans tes yeux, une envie folle de s'épandre avec l'univers entier
6.
Jean Baril 02:22
À fleur de fleur, l'homme Usé aux tendons reçoit la grande injonction Dépose ton sac de poo, voyage léger Déplie-toi le sifflet aux lèvres Mais gare à rien du tout, ça flotte Allège donc tes culottes, c'est fou Sous les étoiles pèse la grave menace de gestation dans une carapace L'impatience au coeur, l'idée persistante que l'univers te doit encore quelque chose Rien n'est moins sûr sans division Dégueule ton pain dur avec raison L'immersion dans l'monde sensoriel, fais-en ta seule mission
7.
Musette 03:13
Ché ben, moi aussi J'aimerais ça accoucher de belles histoires qui élèvent Des récits qui obligent à fermer son livre À s'dire que c'est juste trop, qu'ça fera pour aujourd'hui Mais dès que je m'assois, que je dégaine Dans mes mains tremblantes se trouvent invariablement... Comment tu y arrives ? Té pourtant choqué noir, à vif, comme tout' nous autres Tu dénonces, tu varges, comme un fou furieux Mais tout ceci en nous faisant éclater de rire Mais dès que je m'assois, que je dégaine Dans mes mains tremblantes se trouvent invariablement... Peut-­on se refaire ? Faut peut-­être juste choisir les traits qu'on va réduire J'ai médit en masse, là j'veux faire d'la place Une saine dose de cynisme, pis d'amour, cé bon pour pas mourir Mais dès que je m'assois, que je dégaine Dans mes mains tremblantes se trouvent invariablement... Un pieu, une corde et du sang De quoi faire un collage triomphant

credits

released November 29, 2017

Paroles et musique : Jip Less
Réalisation : Gregory Burton et Tonio Morin-Vargas
Prise de son : Tonio Morin-Vargas
Mixage : Tonio Morin-Vargas
Matriçage : Ryan Morey

Enregistré à Ulverton au mois de février 2017.
Prises de son additionnelles au studio du conservatoire
St-Christophe par Tonio Morin-Vargas.

Jip Less : voix / guitares
Tonio Morin-Vargas : batterie / percussions / basse sur 6 /
orgue sur 1, 4, 5
Gregory Burton : piano / synthétiseurs / euphonium sur 3 /
back vocals sur 2, 4
Pierre-David Girard : basse sur 1, 2, 4
Rémi-Jean LeBlanc : basse sur 2, 3, 5
Mario Allard : saxophone sur 1, 6

Pochette : Dobermann Jaggy

Moult grat à Fred, Pierre-Alain et Nicolas.

license

all rights reserved

tags

about

Jip Less Montreal, Québec

Musique pour la caboche pis les culottes.

contact / help

Contact Jip Less

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Jip Less, you may also like: